Elections fédérales

Les élections approchent et aujourd’hui j’ai reçu mon matériel de vote… c’était l’occasion de mettre à l’épreuve Smartvote.ch. Sur la base d’un questionnaire de 75 questions (les mêmes que celles posées aux candidat(e)s), Smartvote vous dresse un profil d’électeur et vous présente des “recommendations” de vote. Je n’ai rien appris de bien nouveau dans mon cas mais l’expérience est intéressante.

spider
Continue reading

La Visana en 2012? non merci…

J’ai malheureusement eu l’occasion d’être confronté à Visana et un de leur mandataire – SIZ Care – lors d’un arrêt de travail d’une connaissance proche. En possession d’un certificat médical pour un arrêt de travail total pour des raisons médicales dûment établi par un médecin en fonction, cette connaissance a eu affaire à des manipulations et des pressions de la part des assurances afin de reprendre le travail le plus vite possible sans prendre en compte le certificat médical et sans aucun égard aux répercutions que cela pouvait avoir sur la santé de l’employé. J’avais connaissance que les assurances n’avaient pas une réputation d’enfant de coeur dans le traitement de leur dossier mais j’ai maintenant eu l’occasion de découvrir une partie de leur arsenal. Sans rentrer dans les détails du dossier voici une liste non exhaustive des agissements – certainement illicites? – dont j’ai été témoin:

  • Harcèlement de l’employé puisque une semaine à peine après avoir déposé son certificat médical au travail l’employé était contacté par la société SIZ Care pour un entretien “de contrôle” (mené par un assureur, non pas un médecin “conseil”)
  • Utilisation de la menace puisque bien qu’en possession d’un certifical médical pour un arrêt de travail, l’employé s’est vu refuser le paiement des indemnités auquel il avait légitimement droit.
  • Usurpation de compétence, puisque la décision prise (ie. que l’employé était soit-disant capable de travailler en dépit de l’avis médical) s’est faite sur la base du seul entretien mené par un assureur (sans compétence “médicale”), sans même l’intervention d’un fameux “médecin-conseil”.
  • Utilisation du mensonge (même par écrit) en prêtant des déclarations à l’employé qu’il n’avait jamais prononcées.

Et ce genre d’agissement se passe en toute impunité puisqu’il est très difficile pour un employé de le dénoncer, d’aller à l’encontre d’une assurance: comment résister à une menace de cessation des indemnités sans prendre le risque de se retrouver dans une situation précaire?

Il est maintenant évident pour moi que le monde des assurances nécessite beaucoup plus de contrôles. Il est clairement temps de mettre un peu d’ordre dans un système complètement motivé par l’aspect économique et d’ailleurs sur le même sujet on pourra voir l’émission du 31 août d’Infrarouge très instructive sur le comportement de certaines assurances qui semblent toujours plus promptes à encaisser nos primes qu’à sortir le porte-monnaie pour fournir une prestation qu’elles se sont engagées à fournir.

Alors la Visana en 2012? non merci,… ni en 2013, 2014, ou même 2015. Et en attendant de mettre un peu d’ordre dans ce panier de crabes je vais supporter activement l’initiative lancée par le PS pour une caisse maladie publique.

Les CFF haussent les prix…

Les CFF haussent leur prix… ma lecture de leur communiqué de presse:

Par conséquent, les prix de l’assortiment des abonnements généraux (AG) 1re classe sont relevés en moyenne de 4,3 %, tandis que ceux des billets de 1re classe sont majorés en moyenne de 3 %. Les prix des AG de 2e classe connaissent une hausse moyenne de 1,7 %. La majoration plus forte des prix de la 1re classe s’explique par un taux de couverture des coûts plus faible que pour les titres de transports de 2e classe. Les clients de la 1re classe disposent d’un plus grand confort et bénéficient de prestations supplémentaires comme l’exemption de frais lors du change de devises, de réductions pour la mobilité combinée (vélo ou voiture de location, Mobility) et d’un libre accès aux lounges.

Continue reading

Ras les asperges

Vu à la Coop samedi… en provenance du Mexique et du Pérou, même pas envie de calculer le bilan carbone de ces asperges.

A découvrir, Ras la Fraise, une initiative qui lutte pour un peu plus de bon sense dans les étalages de nos supermarchés!

Ras les asperges

Venture idea: My newspaper portfolio

Apple does it again… they decided that newspaper can no longer offer paid print subscribers a free access to the iPad edition. The reason being that this subscription strategy leaves Apple out of the money flow.

Anyway in the whole “web app” vs “native app” debate the newspaper use case is really symptomatic. There is absolutely no technical justification to provide a newspaper edition in a native application (as oppose to a web application that would handle it much better imho, NIWEA anyone ?). The rational is obviously on the business side as the app store/market provides the much needed go-to-market channel that integrates the money transaction.

If you fancy building a start-up, here is an idea (for what it is worth… a sanity check, the business plan and the execution plan is left to the reader :-): A newspaper subcription portfolio

End-user features:

  • Manage a virtual wallet of newspaper subscription
  • Able to buy individual article, subscribe for a week/month/year to every newspaper/editor participating (see below)
  • My articles: list of articles that I have bought and/or marked as “favorites”
  • My view: list (in River of News format) of daily articles available to me from my subscription (with the possibility of sorting them in different category – sport, economy,…)
  • Social layer with possibility to “like” and comment article (obviously the traditional bridge to existing social network like Twitter and Facebook is a must)
  • Multi-channel (ie. an end-user can access and read an article he bought from any device)

Editors features:

  • Easy integration on the backend/frontend with existing database and existing user base.
  • Ability to access subscribers profiles and informations (some statistics on readers usage and habits might be useful)

Additional thoughts

  • Looks a lot like a RSS Reader (like Google Reader) with the additional transaction layer
  • Big players in the best position to implement that service in-house: PayPal, Google,…
  • Probably difficult to sell the idea to Editors/publishers who like to own the user profile.
  • The digital book is an use case related to the newspaper one, and here is what look like a nice execution of the Book in the cloud use case: Booki.sh
  • The mobile app market is upposedly worth $58 billion by 2014… would be nice to capture a little part of the pie no ?