A propos de Flashcode…

Commence à m’énerver ce genre d’article

[…] Mobiletag n’a pas développé un code barre 2D propriétaire, mais s’est appuyé sur une norme ouverte: DataMatrix […]

Y’a quand même pas beaucoup de différences entre développer un code propriétaire et utiliser un standard dans une solution propriétaire (disons que dans le premier cas y’a au moins un minimum de R&D) . Au final c’est quand même l’utilisateur qui en souffre à l’utilisation…

La preuve par l’image:J’ai voulu scaner un code trouvé dans un magazine (dont je tairai le nom tellement j’en suis pas fier :-)

Flashcode (2D Code)

et voici le résultat obtenu en utilisant le lecteur de code barre 2D installé par défaut sur mon mobile… SUCKS! bad user experience :-)

2D code shortcode

2 comments

  1. Didier

    “Y’a quand même pas beaucoup de différences entre développer un code propriétaire et utiliser un standard dans une solution propriétaire” … tu peux développer ?

    Si une application basée sur un standard ne te plait, pas y’a quand meme une chance non-nulle qu’il en existe une autre basée sur le même standard (vu que c’est un standard, hein…)

    Avec un code propriétaire tu es bloqué sur les produits du fournisseur, ce qui est bien souvent un des buts.

    Tu trouves que ce n’est pas une grande différence ?

  2. jerome

    Dit comme cela oui cela fait une grande différence, et de toute façon l’utilisation de standard n’est pas discutable, mais au final et dans ce cas précis l’utilisateur final n’a pas vraiment le choix. On (ie. les télécoms) lui impose une solution qui bien que basée sur un standard n’est pas compatible avec tous les lecteurs.

    Flashcode est une solution basée sur des datamatrix qui est un standard, pourtant le lecteur sur mon N95 qui est datamatrix compatible, n’arrive pas à décoder ses “flashcodes”, tout du moins il n’arrive pas à les interpréter… inutilisables donc pour moi! à moi d’installer le reader spécifique “Flashcode” (on se rapproche donc d’une solution 100% propriétaire)

    C’est de la merde, amha