Category: Misc

Sur le revenu de base inconditionnel

Ci-dessous quelques liens sur le revenu de base inconditionnel alors que je suis en train de me documenter sur ce sujet “prometteur”:

Offrir 2500 francs par mois à chaque Suisse, c’est possible

Le revenu inconditionnel offre une porte de sortie aux impasses du productivisme et de la recherche désespérée du plein emploi. Il permettrait à chaque habitant de mener une vie digne sans avoir nécessairement un emploi rétribué à plein temps. Il jouerait aussi le rôle d’une sorte de rétribution forfaitaire pour la masse considérable des travaux d’utilité publique accomplis aujourd’hui gratuitement, sans décomptes horaires ni calculs de rentabilité: le travail ménager, l’éducation des enfants, l’entraide entre voisins, et toutes les activités sociales, humanitaires ou culturelles accomplies au sein du monde associatif.

Le revenu inconditionnel changerait notre rapport au travail. Il doit être assez bas pour maintenir l’attrait d’un emploi salarié, mais suffisant pour qu’aucun chômeur ne se trouve contraint d’accepter n’importe quel travail pénible et mal payé. Il augmenterait la possibilité pour chacun de choisir un travail chargé de sens, correspondant à ses capacités, à ses goûts ou à sa vocation personnelle. Il favoriserait l’esprit d’initiative et l’éclosion d’une économie moins obsédée par le profit à court terme.

Le RBI favoriserait l’esprit d’initiative… oui, et c’est certainement pour cela que même Y Combinator un des plus grands accélérateurs de start-ups lance un programme autour du concept de “Basic income”:

L’une des interrogations récurrentes, et légitimes, sur le sujet consiste évidemment son financement. Il y a des solutions comme par exemple la taxation des paiements électroniques ou aussi, encore plus intéressant, reconnaître le “digital labor” comme une activité productive centrale dans la société numérique»:

Le Temps: Des clics et des «likes» pour financer le revenu de base

et toutes les réponses aux objections courantes sont disponibles sur le site de Génération RBI

“Hot water as a service”

2015-11-06 18.15.52Au mois de mars cette année j’ai acheté une nouvelle bouilloire, accessoire indispensable aux grands (en quantité) buveurs de thé que nous sommes dans la famille. La semaine passée, donc à peine plus de 6 mois après son achat, j’ai constaté qu’elle fuyait, en particulier lorsque je chauffais de l’eau, ce qui est plutôt embêtant pour une bouilloire admettons-le.
Je m’en vais donc au magasin avec ma bouilloire sous le bras et la garantie dans la poche tout décidé à la faire réparer. Arrivé sur place et alors que je m’attendais à devoir remplir une fiche de réparation la personne du service client m’annonce très fièrement que vu le prix payé (juste au dessus de CHF 40.- en promotion) ils ne vont même pas chercher à la réparer mais me la remplacer par une bouilloire identique et elle s’exécuta sur le champ.
Tout étonné de la facilité avec laquelle ma bouilloire avait été changée je réfléchissais sur le chemin du retour au concept d’obsolescence programmée et j’ai réalisé que je venais de vivre une nouvelle sorte d’expérience: celle de l'”eau chaude en tant que service” (“Hot water as a service”), je n’avais pas acheté un objet mais j’avais acheté la garantie d’avoir de l’eau chaude pendant au moins deux ans (mais certainement pas beaucoup plus). On a dépassé le stade où on programmait l’obsolescence, on se contente maintenant de me vendre un objet de piètre qualité mais dont on aura réduit au minimum les coûts de production, quitte à devoir me le changer plusieurs fois pendant la durée de la garantie. On espère juste qu’au-delà je resterai client en rachetant une bouilloire… ou plutôt en renouvelant ma souscription à de l’eau chaude pendant 2 nouvelles années.

New word: Tabbing

I learned a new word today… and I love it!

Tabbing: When researching a topic online, on a website such as Wikipedia, “Tabbing” is the act of opening multiple links in new browser tabs, subsequently leading you astray from your original topic but simultaneously introducing you to new ones.

Source

Starting to quantify myself with a Withing Pulse

I bought myself a Withings Pulse which, I suppose, initiate my first steps into the Quantify Self movement (wikipedia). I received the device earlier this week and I would not draw a conclusion too fast as I am still in the “honey moon” period but it has been quite pleasant so far to discover the capabilities of the device, with a few caveats.

While unboxing was pleasant and setting up the device was smooth I bump into some problems when trying to charge the device. The USB cable was very hard to insert in the device and when eventually charged it was even harder to remove it to the point that I broke it. Luckily they are using a standard USB charging cable which means I can use the charging cable from my Samsung S4.

I opened a case on their website but I have not heard anything yet.

Upgrading the device software through Bluetooth was not that smooth as it has hung for a while until I stopped it and tried again a few times. Did it again a few times to finally get it working, I think.

The Android app is really nice, very user friendly and easy to use.

My wish list, to be completed when needed:

  • I am currently missing some explanation on how exactly the device and its various sensors work. I am doubtful about its accuracy and would love to have some insights on that.
  • In the same line of thoughts how does the sleep mode work? How is it making a difference between light sleep and deep sleep? Is it using the accelerometer sensors? Or the heart rate? In which case I’d like to see those heart value in the related graph.
  • What about periodical (to be set) notifications to take my heart rate? Or an automatic mode when wearing the wrist?
  • more to come :-)

Now I am looking forward to see what to do with those data :-) but that will not stop me to order the Withings Balance.

Déjà vu

[…] I have had an extremely busy day, I am tired, and all I want to do is sleep, something pulls me to the computer to see what is going on. Just to make sure I haven’t missed anything new or an interesting point of view. […] Src

I did not realize one can “quit the internet”… it must feel good. really. but is it doable?

Test

image

Test de publication depuis l’app Android… pas mal du tout